Et si tous vos besoins étaient remplis, Que feriez-vous ?

J’ai souvent lu ou entendu des « Et si tu avais tant d’argent, que ferai-tu ? Qui serai-tu ? ». Mais à chaque fois je me disais « Alors si j’avais tant d’argent, que Devrai-je faire passer en priorité ? Car tout cet argent ne serait peut-être pas au final ce dont j’ai besoin ? Quoi faire passer en priorité ? D’abord je ferai passer ma santé, puis celle de mes animaux, car si je ne suis pas en forme comment pourrai-je m’occuper au mieux de mes animaux ? Puis ensuite que devrai-je faire passer dans l’ordre des priorités ? Ah ! Le lieu où je vis, la maison dans laquelle je vis, les gens que je côtoie, ce que je consomme…. Etc »

Sauf que voilà, je perdais vite l’Essence même de cette question.
J’avais l’impression que c’était quelque chose auquel il fallait que je réponde de manière assurée,
de quelle part d’argent je mettrai dans telle ou telle autre partie de ma Vie.
Finalement ça ne m’aidais en rien et, même, au contraire, j’avais l’impression de me perdre encore un peu plus dans ce processus.
Alors je laissais cette question de côté, me disant que ce n’était pas pour moi.

Puis, vint un matin d’été, frais et nuageux mais lumineux, si doux, calme et emplit de sérénité. Avec ce petit bruissement de cascade d’eau qu’avait imaginé mon esprit, entendant au petit matin comme une rivière d’eau apaisante, qui passait dans le village, sous des petits ponts voutés en pierre et pavés. Le chant des oiseaux mélangé à celui des coqs et quelques voitures.
La lumière du soleil dansant avec le vent délicat, dans les branches des arbres et végétation. L’odeur de la pluie, fraichement tombé, dégageant les arômes délicieux de la terre et des arbres mouillés.
Je reprenais la lecture d’un livre, entamé quelques jours auparavant, qui me laissais parfois perplexe, parfois imaginative et d’autres fois carrément fermé. J’aime beaucoup lire, et quelques fois, quand je passe dans des magasins de déstockage, je m’arrête toujours au rayon des livres. C’est comme ça que je fis la rencontre de celui-ci. En le voyant, le ressentant, lisant « en diagonale » la quatrième de couverture, je me suis dit « pourquoi pas ».

En arrivant au milieu de ce livre, ce matin-là, cette question m’est revenue… !  Je repensé alors à la jeune Jonna Jinton que j’admire profondément pour la vie qu’elle a choisie de vivre, ce qui émane d’elle, le courage qu’elle a eu de suivre son cœur sans alors même savoir comment elle allait s’en sortir. Juste en suivant ce que son cœur, son âme , lui faisait Vibré. Et la beauté, dont je n’arrive pas à trouver de mots assez fort et profond pour la décrire, du lieu dans lequel elle vit. Cette beauté sauvage, merveilleuse, enchanteresse, Vivante, Vibrante de Vie, de nature, de magnifique, presque pas abimé par l’humain. Cette jeune femme vie le rêve de sa Vie, et je suis touchée par ce qu’elle transmet au monde, par ses créations et la femme qu’elle est.

Alors, cette question s’est posée dans mon esprit, comme une « âmie » vivante venu frapper à ma porte, pour discuter un peu,
sans arrière-pensées…

« Et si TOUS tes Besoins étaient remplis, je dis bien TOUS tes besoins ; logement, nourriture, santé, confort, beauté, Amour (qui englobe bien plus que l’amour de l’autre), relations, liberté, argent (l’argent viendrai en abondance, de la manière d’un cercle vertueux, et tu la considérerai Simplement, comme toutes les autres énergies)…

Si TOUT ce pourquoi tu t’inquiètes aujourd’hui, tu n’avais plus aucune inquiétude à avoir car Tout ce que Tu considères comme des Besoins Nécessaire, seraient remplis, Que Ferai-tu ? Qui Serai-tu ? »

Et là, c’est comme si cette idée qui était venu discutée avec moi, avait trouvée exactement les bon mots, la bonne tournure de phrase, pour accéder à mon cœur, mon âme. J’avais l’image d’un cadenas en or, se brisant, pour laisser mon cœur s’exprimer, mon âme rêver.

C’est alors que sont venus à moi des images avec des sensations agréables, presque extatiques ! Je ressentais au fond de moi que je touchais à quelque chose de Sensible, à quelque chose auquel mon âme aspire avec Ferveur. C’était timide, comme si la part de moi qui a peur, refusait d’ouvrir pleinement le passage à ses (mon âme) idées farfelues et non conventionnelles de la société actuelle.
Elle me montra des images qui me firent vibrés… ! C’était tellement bon de sentir, qu’au fond, il y avait quelque chose, une partie caché de moi, qui me montré un début de chemin vers la Vie qui me fais rêver, qui me fais vibrer ! Qui me disait que c’était possible !

Maintenant, je sais que ma Vie rêvé, n’a rien à voir avec le conventionnelle de cette société, et
que ce n’est pas en essayant de rentrer dans un moule que je pourrai m’épanouir.
En fait, c’est actuellement tout le contraire. Mon âme et mon cœur aspirent à du Magique, du Vibrant, de la Vie, de l’harmonie, de la création, de la Joie, du partage, de la Beauté, de Nature sauvage enchanteresse, de l’Amour, de VIVRE de l’instant Présent.
De laisser couler tout ce qui n’est plus en phase avec moi, de libérer ce que je retiens, à quoi je m’accroche encore, consciemment ou non, mais qui me fais plus de mal que de bien. De créer Ma Vie en accord avec mon être profond,
ce qui me nourrit, ce qui me rend Joie, VIVANTE et Harmonie avec qui je suis !

De VIVRE ce qui VIBRE dans toutes mes cellules, dans mon âme et mon cœur.

D’ailleurs, j’en profite pour me remercier pour tout le chemin parcouru toutes ces années. Je n’avais pas choisi le plus facile. Une de mes nombreuses croyances erronées était que je pensais qu’il faille souffrir pour mériter… Elle ne m’a pas value le chemin le plus doux effectivement. Cependant, je pense, Grâce à mon être profond, mon âme,
que j’ai pu évoluée, au fur et à mesure des rencontres de toutes sortes. Des expériences réalisées.
Du courage, pour avoir osé, des choses qui ont ratés et d’autres qui ont brillés.

Je remercie les millièmes de rencontres éphémères, comme durables, humaines ou non, de m’avoir aidé (et continue de le faire) à éclairer mon chemin, ainsi qu’à moi-même d’avoir su ouvrir mon cœur à ces rencontres.  

Voici ici le partage personnel de ma réflexion à un instant T au sujet de cette fameuse question : Et si tous vos besoins étaient remplis, Que feriez-vous ? Qui seriez-vous ?

Le savez-vous réellement ? Avez-vous été voir au plus profond de vous ?…
Et Surtout : Il n’y a Pas d’âge pour devenir créatrice/créateur de SA propre VIE …

C’était important pour moi de vous partager toute cette réflexion aujourd’hui.
J’avais besoin de faire ce partage, de vous ouvrir une fenêtre sur mon âme. Ce fut mon ouverture d’âme à la conscience cosmique.
Et puisque je crois que toutes les âmes sont reliées ; A toutes celles et ceux qui ont lu jusqu’aux derniers mots… Félicitation ! (rires).
En fait, plutôt « Merci ». Merci d’avoir pris le temps, votre Temps, pour lire ce court récit.